About

VF voir plus bas

Here’s an invitation to look back to the 1990s, a decade that appears quite distinct today from the two that followed, if only because we lived our lives back then neither in the glow of the smartphone nor in the shadow of 9/11. Nor, moreover, keeping our distance from each other because of a virus.

I’m making use of the blog form to serialize selected entries from my diaries of those years. Most of them were written in Paris, many in London, a few elsewhere. Every now and again the entries include comment on Samuel Pepys’ diary of the 1660s that I was reading daily throughout the decade and responding to in my own diary.

Naturally, the names of people, of institutions and organisations have often had to be suppressed or changed so as to respect the privacy of the individuals referred to. Certain facts about the diarist’s identity have been similarly disguised. All the rest, however, apart from editorial changes for the sake of clarity, is as it was recorded at the time.

The entries for the 1990s are posted, thirty years on, on the 15th of every month. To receive notification by e-mail, please SUBSCRIBE on the DIARIES page.

Contact the author: elgin.marble@orange.fr

Voici une invitation à faire un retour en arrière vers les années 1990, une décennie qui aujourd’hui se démarque des deux suivantes car nous ne vivions alors sans passer par l’écran lumineux de nos smartphones ni subir l’ombre portée du 11 septembre 2001. Sans non plus, dailleurs, devoir garder les autres à distance à cause dun virus.

J’adopte le genre du blog afin de présenter sous forme de feuilleton des extraits choisis de mon journal personnel de l’époque. Les entrées sont écrites pour la plupart à Paris, souvent à Londres, parfois ailleurs. De temps à autre je commente le journal de Samuel Pepys, diariste londonien du XVIIème siècle que je lisais quotidiennement tout au long de cette décennie tout en le commentant dans mon propre journal.

Naturellement, pour respecter la vie privée d’autrui, il a souvent été nécessaire de supprimer ou de changer des noms de personnes, d’institutions et organisations. Certains faits concernant la vie du diariste ont également été masqués. Tout le reste, cependant, à part quelques changements éditoriaux pour plus de clarté, est présenté tel qu’il a été écrit à l’époque.

Les entrées du journal des années 90 sont mises en ligne trente ans plus tard, au 15 de chaque mois. Pour recevoir un mail quand un billet est publié, merci de SUBSCRIBE en bas de la page VERSION FRANÇAISE

collaborateurs VF: 1990: D. Lemarchal et F. Hallouin-Crimail, J-L. Kara, J. Rouanet; 1991: F. Hallouin-Crimail

photographer: Peter Hudson

%d bloggers like this: